C’est une question qui englobe beaucoup de paramètres, personnels et professionnels pour chacun d’entre nous. Je vous propose ici de développer un axe, et c’est en tant que space planner que je vous donne mon angle de vue !

Tout d’abord commençons par ce vieil adage «Il n’y a pas de bon ouvrier sans bons outils »

Dans le domaine tertiaire, générer de la performance, c’est inviter les salariés à être 100% focus sur leur travail et non pas sur les problématiques générés par leur environnement direct.

Il est important que les salariés soient physiquement totalement à l’aise et du coup libérer leur esprit des contingences matérielles qui empêchent souvent le bien-être et donc la performance.

Il faut donc revenir à des fondamentaux : l’ergonomie des postes de travail, l’acoustique, l’éclairage, le thermique : en un mot créer un environnement de travail favorable. L’environnement de travail se fait oublier quand il répond aux besoins personnels et collectifs ; ainsi nous devenons beaucoup plus productifs.

Un espace de travail efficient, c’est prendre en compte les enjeux d’organisation, les flux des personnes et de la communication, pas de perte de temps. Chercher l’efficience, cela passe aussi par la collaboration, l’émulation, la créativité.

Permettre aux salariés de pouvoir vivre dans leur environnement, s’y sentir bien, c’est aussi un enjeu d’image interne et externe, c’est pourquoi la notion d’intégration de l’art, avec sa dimension poétique et culturelle, procure aux salariés le sentiment d’être valorisé et considéré.

Se sentir bien justement, passe aussi par la dimension olfactive. De la même manière que toutes les composantes prises en compte pour une bonne ergonomie, l’olfactif joue un rôle dans la perception des espaces. En jouant sur les odeurs, on contribue à créer différentes ambiances, adaptées aux besoins de chaque espace, et ainsi renforcer leur fonction.

Quand on sait que l’odorat est notre sens le plus émotionnel et le plus en lien avec notre mémoire, on comprend aisément son influence dans notre espace de travail.

Un de mes partenaire QVT, Thibaut Béguier peut vous y aider : la société IN-SPIR

Tous ces éléments sont contributeurs du bien-être et donc de la performance. Il serait improbable de vouloir la performance des salariés sans créer un environnement adapté et aménagé sous l’angle de la qualité de vie au travail.

Selon une Etude publiée par Actinéo novembre 2018 http://www.actineo.fr/article/barometre-actineo-sociovision-2019
:

Vous pouvez retrouver cet article dans le hors série de MY HAPPY JOB 

my happy job